Ambassade et Consulats de Belgique au Maroc

Avertissement

Ne demandez pas votre visa dans une ambassade ou un consulat belge si la Belgique n'est pas votre destination. La Belgique doit être votre destination unique* ou votre destination principale**. Si ce n'est pas le cas, vous devez introduire votre demande de visa dans un poste diplomatique ou consulaire de l'État Schengen dans lequel vous séjournerez.

Si votre véritable destination n'est pas la destination renseignée sur le formulaire de demande du visa, vous risquez un refoulement aux frontières extérieures.

Exemple: Vous rendez visite à votre famille à Bruxelles, mais vous avez demandé un visa dans un consulat d'Espagne car vous vous rendez régulièrement dans ce pays pour affaires. Vous risquez un refoulement aux frontières extérieures espagnoles car votre destination n'est pas l'Espagne et un refoulement aux frontières extérieures belges car le consulat d'Espagne n'était pas compétent pour délivrer le visa.

*  Destination unique : Vous séjournerez  uniquement en Belgique. 
** Destination principale : Vous séjournerez dans plusieurs États Schengen au cours d'un même voyage, mais l'objet principal de votre voyage est en Belgique, ou bien la durée de votre séjour en Belgique est plus longue. Si l'objet de votre voyage et/ou la durée de votre séjour dans les États Schengen visités a la même importance, la Belgique doit au moins être votre porte d'entrée dans Schengen. 

Bonne pratique: 

Un visa ne donne pas un droit d'entrée absolu dans l'espace Schengen.
A votre arrivée, la police des frontières vérifiera en particulier les trois conditions suivantes:

  1. La validité de votre document de voyage et la durée maximale de séjour autorisée par votre visa;
  2. L'objet et les conditions du séjour, entre autres vos moyens de subsistance et d'hébergement;
  3. Votre véritable destination.

Ayez donc sous la main - et pas dans votre valise - à chaque point de passage frontalier:

  1. Vos documents de voyage;
  2. Les justificatifs des conditions de votre séjour (lettre d'invitation, réservation d'hôtel ou hébergement chez un particulier) et de vos moyens de subsistance (carte de crédit internationale, chèques de voyage, certificat de prise en charge, argent liquide);
  3. Les justificatifs de votre destination dans l'espace Schengen.